Un export ? Mais t’exportes quoi !?

Vous trouvez peut-être le titre incompréhensible, mais pourtant c’est assez simple.

Tous les 3 mois, le DIM doit transmettre à l’ARS l’activité de soins réalisée par les professionnels de santé, c’est-à-dire vous. Dans notre jargon, on appelle ça « l’export ».

La majorité des indicateurs est générée sans que vous n’ayez rien à faire (et tant mieux), sauf 3 indicateurs :

  1. le Diagnostic Principal (DP), pour toute forme de prise en charge
  2. L’Echelle de dépendance des Activités de la Vie Quotidienne (AVQ), pour tous les patients hospitalisés à temps plein
  3. les actes, saisis pour tout acte réalisé en ambulatoire

A chaque fin de trimestre, le DIM dispose d’1 mois pour valider auprès de l’ARS l’export correspondant.

Ainsi, nous devons transmettre d’ici le 31/01/17 l’activité de soins réalisée pendant le trimestre dernier (=trimestre 4 = du 01/10/16 au 31/12/16).

Petite information non négligeable, l’export est dit « cumulé », c’est-à-dire que lorsque nous transmettons le trimestre 4 de l’année 2016, nous transmettons aussi les trimestres 1, 2 et 3, soit l’année 2016 entière, ce qui permet d’apporter d’éventuelles modifications aux trimestres passés. Ceci est valable d’une année sur l’autre (autrement dit : on peut corriger des informations pendant l’année civile, mais pas au-delà).

Ainsi, merci de bien vérifier que chaque patient ait un DP, et que chaque patient hospitalisé à temps plein durant le trimestre ait lui aussi un DP + une mesure AVQ.

Pour rappel, vous trouverez dans la rubrique TUTOS un rappel sur le RIMP et ses principes de cotation : diagnostics CIM 10, échelle AVQ, et actes ambulatoires.

Bien à vous

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous votre message : nous revenons vers vous au plus vite.

En cours d’envoi

©2018 LE [R]imp.fr - produit par Puzzzle.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?