Bonjour,

Du nouveau pour les internes, dès la rentrée 2017.

Le troisième cycle des études médicales s’organisera désormais en trois phases. Un décret, publié ce 27 novembre au Journal officiel, détaille le nouveau dispositif. La veille, la ministre des Affaires sociales et de la Santé l’avait présenté aux internes. La possibilité d’une réorientation en troisième cycle est désormais ouverte.

Il était particulièrement attendu et engendrera des changements tangibles dès la rentrée universitaire 2017-2018. Le décret relatif à l’organisation du troisième cycle des études médicales a été publié ce 27 novembre au Journal officiel. C’est devant les étudiants de l’Intersyndicat national des internes (Isni) réunis en université de rentrée la veille, que la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a dévoilé les grandes lignes de cette réforme.

Un statut d’assistant spécialiste du 3e cycle

En mars 2015, une mission relative au troisième cycle avait été confiée au Pr Benoît Schlemmer, qui a rendu sa copie en juin dernier. Il sera désormais à la tête du comité de suivi de cette réforme, toujours rattaché à la Commission nationale des études en maïeutique, médecine, odontologie et pharmacie (Cnemmop). Benoît Schlemmer a expliqué à Hospimedia que la réforme vise « un système plus professionnalisant et basé sur les compétences« . Une option confirmée par la ministre ce 26 novembre. « L’enjeu, c’est de renforcer la formation professionnalisante et de fonder la diplomation sur la validation de compétences professionnelles« , a-t-elle annoncé devant les membres de l’Isni. Le nouveau dispositif est désormais structuré en trois phases :

–       une première phase socle d’une durée d’un an, qui sera consacrée à l’acquisition de compétences génériques communes à tous les médecins ;

–      une deuxième phase, « phase d’approfondissement« , d’une durée de deux à trois ans selon la spécialité, qui permettra à l’étudiant de développer des connaissances et des compétences plus spécifiques à la spécialité choisie ;

–       et enfin une troisième phase d’une durée d’un à deux ans, « phase de consolidation« , qui s’effectuera sous le nouveau statut d’« assistant spécialiste du troisième cycle« et se terminera par la soutenance du diplôme d’étude spécialisé (DES).

Bien à vous

CONTACTEZ NOUS

Envoyez-nous votre message : nous revenons vers vous au plus vite.

En cours d’envoi

©2018 LE [R]imp.fr - produit par Puzzzle.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?